"La population guinéenne aspire à voir une nouvelle Guinée, moderne, avec une économie performante ; une population unie et résiliente ; ce à quoi mon équipe et moi, nous engageons à faire une réalité."

BAH OURY - PRÉSIDENT

Qui sommes nous sommes?

Des héritiers des civilisations et des empires plusieurs fois centenaires

L’empire du Manding du Mali de Soundjata Keita, le royaume Peul de Koly Tenguéla, le royaume Sarankolé de Soumangourou Kanté, l’empire du Wassoulou de Samory Touré, le royaume théocratique du Fouta-Djalon, l’empire Toucouleur d’El hadj Oumar Tall, le royaume des Nalous de Dinah Salifou, les royaumes de la Forêt de Zégbela Togba et de Koko Tolno pour ne citer que celles-ci, ont été des entités étatiques qui se sont partagées cet espace territorial qu’est la Guinée d’aujourd’hui. Notre parti l’UDRG reflète exactement cette identité, et nous en sommes fiers.

Nous sommes également les héritiers d’une histoire politique des plus tourmentées

L’empire du Manding du Mali de Soundjata Keita, le royaume Peul de Koly Tenguéla, le royaume Sarankolé de Soumangourou Kanté, l’empire du Wassoulou de Samory Touré, le royaume théocratique du Fouta-Djalon, l’empire Toucouleur d’El hadj Oumar Tall, le royaume des Nalous de Dinah Salifou, les royaumes de la Forêt de Zégbela Togba et de Koko Tolno pour ne citer que celles-ci, ont été des entités étatiques qui se sont partagées cet espace territorial qu’est la Guinée d’aujourd’hui.

Nous sommes des patriotes

Nous aimons profondément notre pays. Nous sommes solidaires dans les malheurs qui assaillent notre pays, et nous vibrons à l’unisson pour applaudir les exploits des nôtres lorsqu’ils remportent des victoires ou qu’ils réalisent des prouesses à travers le monde.

Nous sommes des democrates

Notre combat s’inscrit pour la promotion de la democratie. Celui qui n’a jamais souffert de la faim, ignore la valeur d’un morceau de pain. Nous guinéens, sommes depuis des lustres à la quête d’un environement démocratique qui privilégie le débat libre, responsable, constructif et inclusif.

Nous sommes de notre temps

Nous accordons une importance capitale à la coopération scientifique à l’échelle planétaire en vue de faciliter le partage des différents types de savoirs (connaissances et compréhension des phénomènes ; habiletés, attitudes et valeurs) et surtout leur intégration en un savoir-agir en contexte (compétences).

nous  sommes

Convaicu qu'Être de son temps suppose également être enraciné dans son passé

En effet nous avons besoin de mieux affirmer notre identité nationale car c’est d’elle que nous tirons notre apport au monde en biens culturels, et en une interprétation du monde plus spécifique. Les racines du passé sont également nourricières de tout projet collectif tourné vers l’avenir. L’identité nationale n’est pas une donnée figée dans le temps et dans l’espace, c’est un processus mouvant en perpétuel changement. En d’autres termes le passé participe à la construction du futur.

Inquiets pour la préservation de la nature et de l’écosystème de la planète

Chaque espace et chaque instant de notre façon de vivre, de nous organiser et d’être en société devra prendre en considération la lutte pour la préservation de l’équilibre planétaire. A l’échelle de notre pays, c’est un devoir d’y contribuer efficacement. A cet égard, notre responsabilité est grande. La plupart des fleuves de l’Ouest africain comme le Niger, le Sénégal, la Gambie, le Mano qui conditionnent la vie de centaines de millions d’individus prennent leurs sources en Guinée. Ainsi la sauvegarde de notre environnement est une question de survie pour les peuples ouest-africains.

des ouest-africains panafricanistes

On est conscient que les défis actuels du continent nécessitent une unité plus vaste, afin de mobiliser les ressources humaines et matérielles pour être en mesure de les transcender. La construction de l’espace ouest-africain consolide l’unité africaine. En effet, l’unité du continent requiert une approche davantage pragmatique et raisonnée que de déclarations émotionnelles.